~In jeder Sprache wohnen andere Augen.~

mercredi 12 novembre 2014

About Love and Passion --- Brocante du fil à Sprimont

... and plenty of other things which made me happy these days.
Ce blogpost-ci est une éloge à l'amour et à la passion et plein d'autres choses qui m'ont fait heureux.

Lets start with passion:
In October already *shame on me* there was this absolute fantastic haberdashery flea market in Sprimont. As every year FAB.FAB (this is my abbreviation for a great lady, Fabienne, she IS fabulous) organised the 'Brocante du fil' in Sprimont, just a stone-throw away from here. The entrance fees and other money collected during the day were a fundraising for a family in need and they must have been very happy about the great success!

Commençons par la passion: déjà en octobre (j'ai honte d'avoir pris si longtemps pour publier des photos) la "brocante du fil" avait eu lieu à Sprimont, juste à quelques kms d'ici. Encore une fois FAB.FAB (c'est comme ça j'appele l'organisatrice Fabienne en secret, car elle EST fabuleuse) a fait un succès fous de cet evénement. L'argent recolté par les entrées et locations de stand était pour une charité, pour soutenir une famille dans le besoin et ils doivent avoir été très content de ce soutient.

Here are pictures from the event, taken early. Voici des photos pris assez tôt quand les stands commençaient à se garnir, après je devais commencer mes achats ;-)



Décoration en cours
ça promet!
tous ces miniatures à découvrir
élégants détails


et des tissues
elle aussi pouvait venir
il y avait aussi des sacs...
et des boutons...
et des rubans...

et du linge...
sorry pour l'image trouble, qch. sur l'objectif

busy busy




et ces chaussures!
si jolie!



des adorables détails 
des jolies présentations

quel choix 


J'aime l'intérieur de porte. Merci Fabienne!


Some things came home with me, it could have been more if I had not run out of money quite quickly. The reason is an ancient tool I was able to buy, a button press with all its dies, accessories and ... buttons! Hundreds of them. If I find time between all that button making and other things which totally occupy me right now, there might be some pictures sooner or later. Perhaps I'll show also the beautiful haberdashery furniture which sits now in the loft.

But now about about LOVE.
We celebrated a wonderful milestone these days: 15 years ago, EG came to meet me in London where I was for a training course and took me out for some days to Wales. The rest is history as they say.

By coincidence, he came across more passionate food for my soul: another wee vintage sewing machine- if I find the time between all this servicing, oiling and sewing, I might get some pictures made and posted - sooner or later.

On Saturday, we went to the Ardennes to visit a wonderful horse rescue place, called 'crins de vie', here is the link http://www.crinsdevie.be/ . In the Netherlands, an organisation called the 'Bloedtrappers' makes a lot of money, all legal, by making mares pregnant and pumping out their blood during their first 4 months of pregnancy, all for to filter the hormones out for pharmaceutical use. After that, the mares are no more of interest to them and they 'dispose' of them. The organisation crins de vie has some 32 rescue horses in their premises, all were saved from the slaughterhouse and I am thinking about how I can best support them. There is an empty space in our stables...
We shall see.

Revenons à l'amour:
Voilà 15 ans que EG m'a 'kidnappé' de Londres au Pays de Galles, le reste c'est de l'histoire.
Par coincidence, il m'a trouvé encore une petite machine à coudre. Si jamais je trouve le temps entre la révision de mes machines et la couture, je ferais des photos.

Et samedi passé, nous allions dans les Ardennes. A Gouvy pour être précis. Là-bas se trouve un centre de sauvetage pour chevaux. 32 créatures ont été sauvées de la boucherie, voici le lien http://www.crinsdevie.be/ Une organisation néerlandaise, les Bloedtrappers, fait du profit avec des juments inséminées et dont on pompe du sang pendant les 4 premiers mois de gestation afin de profiter des hormones. Après les 4 mois,les juments ne servent plus à rien et on y dispose. J'y pense comment je peux les supporter au mieux. Il y en a encore une place libre dans nos écuries...
On verra.